mardi 24 juillet 2018

Vulgaire et subalterne...

Lors de l’affaire Ben Barka,de Gaulle s’était exprimé en conférence de presse en qualifiant le scandale de "vulgaire et subalterne",Pompidou gardait sur lui un petit papier contenant les noms de ceux qui s’étaient servis contre lui de l’affaire Markovic,Giscard a dû s’expliquer pour quelque verroterie,Mitterrand qui logeait sa famille adultérine dans les palais de la République,bénéficiait du silence de toute la presse française,soucieuse comme toujours de protéger la gauche...Avec Chirac les affaires faisaient "pschitt"...Sarkozy était qualifié de "voyou de le République"par Le Nouvel Obs"...Sous Hollande on payait le barbier comme un ministre et on faisait quérir le cireur de chaussures tandis que Cahuzac chassait les fraudeurs fiscaux...Mais ça ,c’était l’ancien monde...Depuis l’avénement du nouveau monde,si les petits travers du pouvoir n’ont pas changé,nous bénéficions,et c’est un réel progrès,des leçons de morale et de transparence que nous administre chaque jour la volaille psittacique des députés"En marche".Munis d’éléments de langage en bois brut,ils nous expliquent que M.Bennalla est un quasi inconnu à l’Elysée," rien que de vulgaire et de subalterne" en quelque sorte.On se doutait que le nouveau monde recèlait un certain potentiel d’hypocrisie ,désormais,nos convictions s’affirment .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire