samedi 30 juin 2012

L'intelligence de M.Juppé est-elle intelligible?

On apprend par le"Figaro"du jour que M.Juppé s'apprête à se porter candidat à la présidence de l'UMP...voilà une information qui plonge l'électeur de droite dans la perplexité...entre le Canada,la tentation de Venise,les serments d'attachement définitif à Bordeaux,suivis de candidature à l'élection législative puis,après l'échec ,l'éloge du mandat unique, le choix d'entrer au gouvernement et enfin le refus d'affronter la candidate socialiste dans sa circonscription du centre de Bordeaux,on peut s'interroger sur la cohérence de la démarche ..."j'aime ma ville semble dire le maire de Bordeaux,mais la tentation de Paris ne cesse de me tarauder"..On peut comprendre que la sécurité des fêtards qui se jettent dans la Garonne ne suffise pas à passionner un homme d'état ,mais n'était-il pas cohérent,alors,dans la perspective d'une action politique nationale de se présenter d'abord à l'élection législative ? Candidat à la présidence de l'UMP,M.Juppé le serait,nous dit-on,pour empêcher les combats fratricides qui se préparent ...mais est-il vraiment le mieux placé pour concilier les contraires,lui qui,après avoir soutenu passionnément Sarkozy,se place désormais résolument à la gauche du parti en affirmant à tout propos son tropisme ecocitoyen,son ouverture societale,son souhait de voir légaliser le mariage homosexuel,sa détestation des tenants de la droite populaire,illustrée par le retrait de son soutien au candidat UMP à Libourne,précipitant ainsi la défaite de celui ci.. Faut-il vraiment que l'UMP se tourne vers les anciens généraux de l'armée morte chiraquienne,Raffarin ou Juppé pour entamer sa rénovation ,n'y a t il de recours possible que chez les préretraités ?? Depuis sa première tentative électorale à l'élection cantonale de Mont de Marsan en 1976,M.Juppé a connu des succès souvent éphémères ,des échecs spectaculaires et parfois des injustices mais ,en 40 ans de carrière ,il n'a jamais livré sa vérité ..intelligent certes,mais est-il intelligible??

vendredi 29 juin 2012

De la forêt jurassienne à la fête du vin..

C'est un choc...on monte dans sa voiture dans le silence de la forêt et la fraicheur de la Valserine( petit cours d'eau de la vallée du même nom),et on en descend sur l'injonction d'un agent de la police municipale qui vous empêche de regagner votre domicile pour cause d'enrôlement festif de la population bordelaise :il s'agit de fêter le vin...comme si nous ne le fêtions pas quotidiennement et avec application au mépris des conseils de la faculté . Passer ainsi de la fraicheur des montagnes à la chaleur des nuits de réjouissances organisées pourrait inspirer Montesquieu dont la statue nous toise sur les Quinconces,tout près de la zone réservée aux fêtards,lui qui pensait que les "zones chaudes" inclinaient les peuples à la servitude...Après la déroute des élections récentes,on ne peut manquer de s'interroger:dans le Jura,où il fait si froid,tous les députés sont de droite,en Gironde,ils sont tous de gauche sauf sur le bassin d'Arcachon où l'air est plus frais...Cette "théorie des climats"de comptoir peut choquer mes quelques lecteurs,mais je dois constater que dans le mode de vie du pays de mes origines,le temps de travail dominait le temps de loisir,les fêtes n'étaient que de brèves fractures dans la continuité du labeur...Désormais,on va de fête en fête avec le soutien enthousiaste des hommes politiques,c'est le nouveau politiquement correct,celui qui ,aux prochaines élections municipales,confiera la mairie de Bordeaux à un organisateur d'événements ... Merci à Clodette,Isabelle ,Brigitte et les autres de m'avoir attendu pour prendre leur Banania en ma compagnie...

dimanche 24 juin 2012

Lettre à une amie...(et à mes rares lecteurs)

Ma chère Clodette, J'entreprends ce soir un long et périlleux voyage à Bois-d' Amont (Jura) où,pour quelques jours je résiderai à la lisière de la mystérieuse et inquiétante forêt du Rizoux ...il n'est pas certain,dans ces conditions,que cette chronique puisse être poursuivie, ce qui ne gênera personne tant elle est inutile...Cependant l'aveu que vous me fîtes hier soir de votre fidélité à ce blog après votre petit déjeuner m'oblige...j'essaierai donc d'accompagner votre Banania au plus tard à mon retour prévu Jeudi prochain..."sauf la mort..." comme disait Chaban...

jeudi 21 juin 2012

Qui arrêtera la mégalomanie de M.Rousset.*...?

(*a l'attention de mes lecteurs: M.Rousset est président de la Region Aquitaine) Alors que l'immeuble du Conseil Regional acheté et restructuré à grands frais dans le quartier prestigieux de la place de la Bourse n'est pas encore terminé( plus de 10 millions d'€),M.Rousset persiste dans sa frénésie immobilière : cette fois,c'est encore plus spectaculaire,il vient d'inventer une "maison de l'économie créative et de la culture d'Aquitaine"...Une notion fumeuse et très socialiste à rapprocher du ministère du "redressement productif" sans la connotation pornographique.Ce sera,nous dit SudOuest,un"monumental lieu unique" dont le budget "ambitieux",s'élèvera à près de 60 millions d'euros,assumé précise le journal,à plus de 90% par"la Region"....comprenez bien : la région,c'est nous....le "geste architectural" ne pouvait échoir à un architecte français ( trop banal),c'est pourquoi on est allés chercher un danois,c'est plus "mode" Mes chers et rares lecteurs,je vous invite à vous révolter contre cette provocation, il est insupportable de se voir imposer le matraquage fiscal qui nous attend cet été pour payer les extravagances socialistes,et,en prime,devoir payer pour la mégalomanie de Rousset...il est facile à ces fonctionnaires du mandat électif dans une collectivité où le népotisme et le clientélisme triomphent,de décider ce que des potentats africains n'oseraient pas imposer à leurs populations en cette période de grave crise des finances publiques...Ayant successivement triplé les effectifs de son administration,construit à marche forcée tous ces immeubles de prestige,multiplié les véhicules de fonction,sans réaction notable de l'opinion,M.Rousset connait sans doute l'ivresse de l'impunité...Ne le laissons pas à son addiction,c'est ravageur pour nos petites pensions...

mercredi 20 juin 2012

Les graphomanes du Cap Ferret...

A l'approche de la saison estivale,les talents d'écriture se révèlent sur la presqu'île,romans policiers,biographies,essais,...tout ferretcapien est un écrivain...s'il manque de talent ou qu'il est paresseux comme l'auteur de ces lignes,il se contente d'un blog ,expression du degré zéro de la littérature...Si les moyens modernes de communication n'existaient pas,de l'Herbe à La Pointe,de l'océan à La Vigne,le cliquetis des machines à écrire couvrirait le roucoulement des tourterelles.Cette graphomanie ne serait-elle pas un effet de la conquête des loisirs chez les retraités,au même titre que le bricolage,le jardinage,la pétanque?...C'est peut être pourquoi cette activité est tellement anti économique : il y a de moins en moins de lecteurs ,de moins en moins de demande et de plus en plus d'offre....si l'écriture relevait des lois du marché elle aurait disparu depuis longtemps...c'est dire si je suis reconnaissant aux quelques désœuvrés qui me lisent !

mardi 19 juin 2012

Un soir à l'opéra

Un soir de juin à Bordeaux,choisir entre l'équipe de France des Ribéry,Benzema,Ben Arfa,et Les Noces de Figaro...le Grand Théatre est superbe au soleil couchant,un public trés divers avec beaucoup de jeunes .Au lever de rideau,un beau contraste entre les balcons,colonnes,dorures XVIII eme de la salle et le décor de la scène,simple et dépouillé,proche de l'"art déco",entre Mallet-Stevens et Prouvé.Les chanteurs ,laissés un peu à eux-mêmes par le chef,mais la musique de Mozart sublime tout,même la mise en scéne de Laurent Laffargue bien assagi depuis ses premières productions ici.Dans la loge municipale,c'est un adjoint au maire qui préside,élégant,sympathique,charismatique, on se dit qu'il serait plus à sa place ,après 2014, dans le siège du Maire que le Bobo Feltesse à qui est promise la mairie de Bordeaux au prochaines élections...à la sortie on apprend que la France a perdu...c'est encore Mozart qui a gagné..

Retour des politiciens à l'ancienne

Le chœur des vierges UMP"humanistes,recentrantes,anti-droitisation" ne cesse de nous faire entendre sa musique entêtante depuis les résultats du deuxième tour des élections législatives ....curieusement,ce sont ceux qui ne sont pas allés au combat,(Juppé, Jouano,Raffarin)qui se distinguent dans ce répertoire,on se croirait revenus aux temps du chiraquisme triomphant ,illustré par M.Raffarin,"l'homme d'état " qui voulait rompre avec la majorité pour s'opposer à une taxe sur les parcs de loisirs!!...et qui trouve tous les socialistes sympathiques,sauf Segolène ,sa voisine...voilà bientôt 30 ans que ces politiciens à l'ancienne tombent dans le piége des socialistes en se repentant chaque matin d'avoir tenu un discours de droite.... Il parait que cette affreuse droitisation a fait perdre les élections législatives... mais qui exprimera cette constatation toute simple: Sarkozy est arrivé en tête dans 244 circonscriptions lors du 2ème tour de la présidentielle ,l'UMP n'a emporté que 214 circonscriptions?...le retour des caciques de la politique des années 80 pourrait bien se heurter au bon sens des militants...le journal local ,conforme à son tropisme de gauche nous explique que la "ligne droitière " a été désavouée et il illustre ce désaveu par la défaite des tenants de la Droite Populaire comme Garraud à Libourne...mais alors comment expliquer la défaite de MAM,de Grenet,de Dionis du Sejour ,si éloignés de cette ligne honnie ?...

lundi 18 juin 2012

Le général de l'armée morte...

C'est un Juppé guilleret qu'on a vu hier soir à la télévision pour le commentaire des résultats désastreux de la droite à Bordeaux,en Gironde et en Aquitaine.Rien de comparable à sa très mauvaise humeur du soir des législatives de 2007 où il avait été battu par Mme Delaunay....il est vrai qu'hier, il ne s'agissait pas de lui.Car le général en chef de l'UMP locale a une curieuse conception de la stratégie quand il s'agit de l'appliquer sur le terrain...on commence par refuser le combat dans sa propre circonscription,en envoyant un sous lieutenant à l'affrontement.On gère ensuite,depuis le Palais Rohan,les difficiles batailles menées par les officiers ,en assassinant à 48h du scrutin celui qui menait la plus délicate,à Libourne,entrainant ainsi ,par un effet domino inéluctable,la défaite dans la première circonscription ,aux conséquences autrement fâcheuses.Passons sur la circonscription d'Arcachon,qui a failli passer à gauche,(ce qui eût été un exploit) en raison d'une investiture malencontreuse par l'état major bordelais.Passons enfin sur l'incapacité à susciter des candidatures renouvelées et crédibles dans les autres secteurs du département. L'electeur de droite contemple ce Dien-Bien-Phu politique avec perplexité,en s'interrogeant sur la lucidité du General en chef...bien sûr,il est celui qui a transformé la ville,l'a embellie,l'a rendue"festive ","citoyenne","cycliste", "rollerisante" ,mais on voit bien que tout se met en place pour que le "donjon" que Chaban avait juré de défendre,tombe ,comme un fruit mûr entre les mains de Feltesse accouru,en toute hâte en apprenant que Juppé lui laissait la voie libre ...il ne restera alors en Aquitaine plus aucune trace de l'armée morte.Car toute l'argumentation qui pourra être articulée par la municipalité sortante sur ses réalisations sera battue en brèche par le President de la CUB qui expliquera que,sans lui ,rien n'aurait été possible...entre temps,le General en chef aura peut être choisi d'exercer un commandement ailleurs.

vendredi 15 juin 2012

Un tweet à Mme Merkel?

C'est la méthode Hollande,un mélange de petites manœuvres politiciennes ,comme au Conseil General de la Correze,et de combinaisons médiocres, comme à Solferino...sauf qu'il s'agit aujourd'hui de la relation franco-allemande,et donc indirectement ,de nos petites économies...Recevoir les opposants de Mme Merkel à l'Elysée ,organiser une sorte de "syndicat des débiteurs" avec Monti,pour "faire payer les riches du Nord de l'Europe",promettre à caisse ouverte au mépris des mises en garde venues de toutes parts,voilà qui donne une idée de ce qui nous attend dans les prochaines semaines:rodomontades et moulinets suivis de replis honteux.Est il bien raisonnable de se fâcher avec son banquier au moment de lui demander un crédit? A moins qu'un tweet sympathique à Mme Merkel......

mercredi 13 juin 2012

Les femmes de Monsieur Hollande...

Tout était prévu pour un entre deux tours des législatives bien peinard :ne parler de rien,surtout pas de débat,aucune évocation de ce qu'on nous prépare pour la semaine prochaine....se contenter de dérouler tranquillement la vieille ficelle de la relation avec le Front National...or voilà que le bon peuple ne mord plus à cet hameçon là ...pire,sans crier gare,Feydeau qui revient à la mode sur les scènes parisiennes,s'invite à l'Elysée pour un spectacle à la fois pathétique et désopilant.Tout celà laisse entrevoir une présidence normale beaucoup plus innovante que celle qui avait commencé au Fouquet's... Devant une situation aussi extravagante,les mots manquent,cherchons les chez Nietzche:"Que l'homme craigne la femme quand elle aime,elle fait alors tous les sacrifices,et tout autre chose lui semble sans valeur...Que l'homme craigne la femme quand elle hait,car l'homme,au fond de l'âme est simplement méchant,la femme ,elle, au fond de l'âme ,est mauvaise"...Un de mes fidèles lecteurs du Nord Gironde résume la situation avec bon sens en citant un dicton populaire du marais :"colonel en garnison,caporal à la maison"... Inquiétant,non?...

mardi 12 juin 2012

lundi 11 juin 2012

Choc de cultures au Cap Ferret...

Tandis que s'annoncent pour les prochaines semaines l'arrivée sur la presqu'île des Porsche Cayenne,Hummers,Range Rover qui vont affronter le périlleux secteur de "la pointe"par les pistes redoutables et très "cassantes" des 44 hectares,la vie continue pour les autochtones qui ont gardé conscience de la succession des saisons et des jours et se refusent à la consommation frénétique de l'instant.Ils se font de plus en plus rares car,après les paysans,ce sont les gens de mer que l'on voit aujourd'hui s'éteindre sous nos yeux,c'est donc avec émotion que l'on assiste, plusieurs jours par semaine sur la plage océane,à la pêche ancestrale dite "au mulet".Ce sont deux "anciens du pays", alertes malgré leur âge ...il faut les voir monter lentement,d'un pas de montagnard,la dune sablonneuse,ployant sous leur pesant matériel,filets,piquets de bois,sacs lourds d'accessoires divers...l'un athlétique,visage émacié de l'ancien sportif de haut niveau,portant le regard entre l'horizon et l'infini ,cherchant à percer les mystères de cet océan toujours recommencé.L'autre de taille plus modeste ,à l'élégante musculature,semblant plus à l'aise sur la terre ferme qu'à l'approche des vagues déferlantes malgré ses origines lusitaniennes...Après avoir déployé le filet par un mouvement qui exige à la fois amplitude du geste,force musculaire,rapidité du déplacement ,une puissante traction de l'ensemble ramène la pêche sur le rivage tandis que les poissons s'agitent en tout sens pour éviter la capture.Après avoir nettoyé et vidé leurs prises,c'est le retour au village où a lieu une généreuse distribution, proportionnelle à la capacité d'admiration de chacun des villageois,car ces gens de mer sont un peu cabotins...ainsi va la vie au Cap ferret en attendant ,cet été,le prolongement du boulevard St Germain jusqu'à la Pointe....

samedi 9 juin 2012

Fin des bonnes nouvelles à partir du lundi 18 juin...

Souhaitons aux électeurs de M. Hollande d'avoir pris beaucoup de plaisir au cours des semaines qui viennent de s'écouler : augmentation du SMIC,amélioration de l'allocation de rentrée scolaire,postes supplémentaires dans l'éducation nationale,retour à la retraite à 60 ans pour certains,fin des réductions d'effectifs de fonctionnaires...c'était le bon temps,celui où il était interdit par l'Elysée d'annoncer la moindre mauvaise nouvelle avant les législatives, conformément aux méthodes éprouvées du conseil général de la Corrèze...le tout agrémenté d'une frénésie de simplicité modeste,de vœux de pauvreté des ministres à qui on a interdit de publier leur "déclaration d'intérêt " avant la fin de la période électorale ...Mais de même que les limitations de vitesse ne s'imposent qu'en présence des cameras de télévision,de même la réalité qui va nous surprendre avant la fin de ce mois autorisera tous les reniements.Car les gros nuages noirs qui s'annoncent sur l'Europe du sud,et qui sont provisoirement occultés par le nouveau pouvoir,vont remettre M.Hollande et ses incantations de croissance à sa place : bien sagement aligné derrière Merkel selon le vieux principe "qui paie commande"... Il n'y a en effet que les socialistes pour imaginer que le débiteur peut tordre le bras du banquier...c'est donc à partir de lundi prochain qu'on découvrira que la taxation des riches ne suffit pas pour éviter le naufrage...il est à redouter que nous soyons tous riches dès l'automne...

mardi 5 juin 2012

Observez la photo de Hollande : tout y est !

Les brigades d'acclamation journalistiques se sont surpassées à la télévision,à la radio,et dans la presse écrite après la diffusion de la photographie officielle de Hollande...il est très rare d'entendre un tel concours d'admiration bêlante à propos d'une des œuvres les plus médiocres produites par M.Depardon...il est vrai que le sujet n'était pas facile...Mais les" éléments de langage" de l'Elysée ont été repris avec fidélité par les organes de presse à la dévotion du pouvoir:ainsi de "Liberation" devenu la "Pravda"socialiste qui diffuse l'œuvre en première page ,avec encadrement,afin que chaque militant puisse l'installer dans sa chambre à coucher...ainsi de France-Info qui se pâme devant la SIMPLICITE (répétée plusieurs fois) du cliché...ainsi de France Inter dont le chroniqueur préposé aux compliments trouve que c'est le "mouvement" qui se dégage de l'image,et il ajoute "un mouvement qui traduit le changement,le progrès social (sic)" ....sur une autre chaîne publique,on juge que l'image traduit l'enracinement du sujet dans le terroir,il parait que les jardins de l'Elysée ressemblent aux paysages corréziens !!! Lourds,interminables,rampants tels sont les journalistes qui vont s'atteler à la chronique du quinquennat qui s'annonce,il va falloir résister maintenant que les frontières de la connerie ne sont plus surveillées....Jetez un coup d'oeil sur cette photo,elle est particulièrement éloquente,on y voit un monsieur bien banal,qui a repris l'embonpoint perdu sous le contrôle de Mme Trierweler,il a les bras ballants,ne sachant que faire de ses mains,il donne l'impression de ne pas savoir exactement ce qu'il fait là,un vague sourire indique qu'il a sans doute bien déjeuné....derrière lui ,dans le lointain,du linge sèche aux fenêtres du palais..non,il s'agit des drapeaux français et européen qu'on ne savait où installer...voilà une photo banale de l'homme normal qui va diriger le pays dans les tempêtes qui s'annoncent...je pense alors aux mots de mesdames Aubry et Royal qui le connaissent si bien : "en 10 ans,rue de Solferino, il n'a absolument rien fait,même pas faire réparer les toilettes en panne depuis des années"et "connaissez vous une seule décision prise par M.Hollande durant son mandat au Parti Socialiste?" ....Rassurez vous, la maintenance des toilettes de l'Elysée est assurée,quant aux décisions,il y a des conseillers pour ça....

lundi 4 juin 2012

Un dimanche au tennis club...

Rencontre sportive suivie d'un déjeuner convivial au club house,on égrène les souvenirs ,on se récite la composition de l'équipe des Girondins de Bordeaux de 1964, on rappelle un célèbre retour aux vestiaires de notre divin gaucher dans les années 80...l'ambiance est à mi chemin entre Kleber Haedens et Antoine Blondin...nostalgie et contrepéteries.C'est à la fin de la manifestation qu'on passe à la nécrologie..."on se cherche bien encore des trucs et des excuses pour rester là ,avec eux,les copains,mais le destin est là,à côté de vous,et moins mystérieux qu'une belote......on n'est plus qu'un vieux réverbère à souvenirs au coin d'une rue où il ne passe déjà presque plus personne"(Louis Ferdinand Celine)

samedi 2 juin 2012

Message à M. Hollande ...

Si un de mes lecteurs a l'occasion d'établir un contact avec M.Hollande,peut être pourrait lui rappeler que la campagne présidentielle a pris fin le 6 Mai dernier...il y a près d'un mois...Sauf à redouter que le diabolique Sarkozy fomente un putsch ,il n'est plus nécessaire d'organiser la communication de l'Elysée autour de la détestation de l'ex président .Et pourtant,à la manière d'un disque rayé,Hollande nous ressert en toute occasion le vieux refrain entêtant que nous avons goûté jusqu'à l'écoeurement ...on croyait être débarrassés de cette rengaine,mais,à la manière d'un boléro de Ravel interprété par la fanfare de Tulle,il nous est diffusé matin et soir à la télévision,à la radio, dans la presse, conquises par la modestie,la simplicité,le depouillement du nouveau pouvoir qui vient de prononcer ses vœux de pauvreté...Cette grosse ficelle ne tiendra cependant pas très longtemps,il s'agit en effet simplement d'éviter toute allusion aux décisions qu'il faudra bien prendre,et de toute urgence,dès le 18 juin prochain...en parler pourrait compromettre le résultat des Législatives...car les socialistes sont confiants mais pas totalement rassurés,ainsi qu'en témoigne l'éviction des "grands flics" ...ils ont pris le risque d'être accusés de sectarisme en débarquant ces hauts fonctionnaires avant les élections,mais il s'agit pour Hollande de s'assurer la maîtrise du renseignement en cas de cohabitation...modeste et prudent,le nouveau président.