vendredi 7 juillet 2017

Panem et naturalitas au Cap Ferret ...

Une nouvelle boulangerie vient de s'installer sur la presqu'île du Cap Ferret...elle est résolument bio comme la plupart des commerces récemment ouverts en ces lieux.L'activité commerciale ne peut réussir qu'en se conformant aux goûts de la clientèle ,et ici c'est une philosophie : " nous ne faisons pas de compromis "annonce le boulanger sur la fiche remise en entrant à chaque client en vue de son édification...Un deuxième document d'information est d'ailleurs fourni pour d'autres explications marquées par une bienveillance toute macronesque..." relations humaines,engagements forts,authenticité ,proximité ": le vocabulaire de l'époque ! Mais attention,le pain vendu ici doit être considéré,nous dit le texte,comme un "acte militant de résistance": à bon entendeur....Muni de ces recommandations et mises en garde,vous sollicitez le vendeur : " une baguette s'il vous plaît"...- Nous ne faisons pas de baguette monsieur!...ici ,c'est une boulangerie " différente"... Et des croissants ? -" pas davantage, nous ne faisons pas de viennoiserie...On se décide alors pour une boule bio sans additif ni pesticide et c'est au moment de payer qu'on s'aperçoit que ce monde nous a quitté bien avant qu'on ne le quitte ...Le boulanger refuse votre argent et vous montre l'appareil ou vous devez glisser pièces et billets en attendant le retour automatique de la monnaie ..." What a wonderfull world!"

mercredi 5 juillet 2017

Hypnose...

À mes lecteurs : une nouvelle fois, la chronique qui suit a été piratée et effacée,j'ai dû la rétablir tant bien que mal. Ce phénomène est nouveau ,il est sans doute révélateur du goût du débat( et de la liberté d'opinion ) qui caractérise le nouveau pouvoir...il faut sans doute ne " marcher" qu'au pas de BFM....





Quel spectacle! En 48 heures nous avons vécu ,en raccourci,ce qui nous attend dans les 5 ans qui viennent ...Voyez le congrès réuni à Versailles,ce n'était pas une réunion du Parlement,c'était une sorte d'engourdissement des consciences,une hébétude,une complicité générale et moite dans la chaleur de l'été...Macron parle et les prosternations se déclenchent...de droite comme de gauche les voilà qui se soumettent à la leçon de philantropisme,de transcendance,délivrée par l'ancien conseiller de Hollande qui surjoue " le président"... Il ne manquait que la voix chevrotante de l'abbé Pierre pour nous administer cette perfusion de bienfaisance!...Il y a chez Macron une telle insistance à nous faire comprendre que les 5 années de pédalo sont effacées qu'on finit par s'interroger : et s'il avait vraiment décidé de faire ce qu'il dit ?...Dès le lendemain ,l'affaire était entendue : M.Philippe ,le chevalier félon à la triste figure nous l'a confirmé : le nouveau monde politique va ressembler furieusement à l'ancien...à partir de dorénavant ,ce sera comme d'habitude...on tiendra les promesses,mais plutôt vers la fin du quinquennat!...comprenez que la situation est telle qu'il nous faut commencer par augmenter les impôts...Et la majorité d'applaudir au signal,comme sur les plateaux de télévision ! On se dit que l'opposition va réagir face à cette mystification...n'en croyez rien seuls 23 députés de droite refusent de voter la confiance à celui qui a saboté leurs campagnes du printemps dernier...nous voilà donc en marche avec le troupeau des moutons ...oubliées les alertes face à une immigration de plus en plus envahissante,oubliés les appels aux réductions d'effectifs de fonctionnaires,les profondes réformes du système social,du code du travail ...le silence de M.Philippe sur tous ces sujets qui permirent aux rescapés des républicains d'échapper à la défaite justifie la lâche abstention...Il ne reste donc à la droite qu'à raser les murs en espérant en secret que le talent d'un Mélenchon se révèle dans ses rangs clairsemés...

samedi 1 juillet 2017

Roulés par la jeunesse ..,

M.Edouard Philippe vient de découvrir le fâcheux bilan du précédent quinquennat...Sa colère devant le désastre et les "chèques en bois "est compréhensible...elle se double sans doute d'une certaine déception puisque le président Macron qui inspira la politique économique de M.Hollande pendant plusieurs années avant de la mettre en œuvre lui même n'a,apparemment,rien confié à son premier ministre de cette dérive inadmissible amorcée bien avant sa démission en Août 2016,soit il y a moins d'un an...MM.Macron et Philippe sont sans doute trop jeunes pour avoir connu "le coup du bilan" de Mitterrand en 1981... mais celui de Chirac en 1995,celui de Jospin en 1997,celui de Hollande en 2012 n'ont pu leur échapper...c'est donc en toute connaissance de cause que la jeunesse au pouvoir adopte les méthodes de la " vieille politique".Les plus anciens d'entre nous ,ou les plus lucides,ont déjà compris : la verroterie macronesque qui brillait si bien pendant la campagne vient de se ternir: adieu les baisses d'impôts,la transformation du CICE,la suppression de la taxe d'habitation pour "les plus modestes",le service militaire d'un mois,les promesses de stabilité fiscale pour la durée du quinquennat ....S'il fallait des preuves du retour des vieilles méthodes ,on les trouverait dans le pitoyable spectacle fourni par la jeune Assemblée nationale où la "société civile" a montré qu'elle apprenait vite les leçons des chevaux de retour qu'elle fustigeait la semaine dernière...On les trouverait aussi dans l'étonnante bienveillance des syndicats à l'endroit du nouveau pouvoir : reçus par Macron il y a quelques jours ,Mailly,Martinez,Bergé,qui criaient "au secours "au moment de la présidentielle sont devenus les chantres de la modération...Les chefs d'entreprise vont sans doute devoir attendre les baisses d'impôts et la réforme du droit du travail... La jeunesse est un état très provisoire ...

jeudi 22 juin 2017

Et Bayrou pleure !!!!...

Il paraît que M.Bayrou a pleuré à l'occasion de la passation de pouvoir au ministère de la justice ...Nous en sommes terriblement affectés tant cet homme exemplaire ,rigoureux,fidèle ne méritait en rien le sort qui lui est fait ! Le nouveau monde macroniste ne se caractérise décidément pas par la dignité ...a-t-on vu Fillon fondre en larmes ? Bayrou ,c'est l'homme qui affiche la compassion ,la sollicitude mais sans jamais s'oublier lui -même ,c'est la générosité du moi d'abord ...L'individualisme maladif de cet homme devient -il présentable quand il dégouline d'émotion feinte ?...M.Bayrou ne pleure pas,il pleurniche sur sa carrière interrompue,sur le moindre écho que recevront désormais ses leçons de morale insupportables....Ceux que Bayrou a trahis en 2012 sont restés plus dignes que lui : ils n'ont pas pleurniché,ceux qui ont subi ses philippiques implacables en 2017 n'ont pas pleurniché non plus .La culture latine de M.Bayrou aurait dû lui enseigner que "la roche tarpeienne est proche du capitole"...Au lendemain du triomphe de Bayrou ,il y a 5 semaines ,ceux qu'il fustigeait se sont assis au bord du fleuve ...ils ont été surpris de voir passer les cadavres aussi tôt ...

À mes lecteurs

La chronique relative à M.Bayrou vient d'être piratée ,elle n'était sans doute pas assez louangeuse ...ne connaissant pas la technique pour rétablir le texte ,je livrerai des que possible une chronique moins nuancée .

mercredi 21 juin 2017

Des taches sur son costume ...

Il n'a pas fallu plus de 5 semaines pour que de vilaines taches apparaissent sur le costume impeccable de M.Macron: quatre ministres contraints à la démission parmi lesquels le prêcheur,l'imprécateur,le savonarole du piemont pyrénéen...et bientôt un cinquième après une récente perquisition ! On imagine le tohu-bohu si cette occurence avait concerné un gouvernement de Sarkozy...Mais quand il s'agit de Macron la presse se pâme: quelle autorité! quelle fermeté!... Personne ne se souvient de "l'enquête approfondie ",du " passage au scanner" dont ils avaient fait l'objet avant leur nomination sous l'autorité des duettistes Ferrand-Delevoye.C'est une caractéristique de ce début de quinquennat: " rien n'imprime" sur le lin blanc de Macron...qui oserait rappeler que les 22.000 emplois promis grâce aux cars Macron se sont réduits à seulement 1900 avec la faillite de 80% des entreprises ...qui pour souligner la reprise de la méthode Hollande sur la retenue à la source,sur l'anti-terrorisme,sur le compte pénibilité,bientôt sans doute sur la taxe d'habitation,la fiscalité des ménages:combien de" groupes de travail",de " commissions d'études",de " structures de coordination" en gestation pour enfumer l'opinion... Les députés "en marche" y suffiront-ils ?..apparemment pas puisque 40 parlementaires élus par la droite viennent en supplétifs pour les aider,leurs électeurs apprécieront ...La séquence en cours marque l'arrivée du " nouveau monde", des nouvelles méthodes ..qui ressemblent à s'y méprendre à celles du précédent quinquennat : petites manœuvres politiciennes,improvisation,reniements et palinodies.Formé à ces méthodes par des années de collaboration avec le capitaine de pédalo,M.Macron a compris qu'il fallait donner l'impression de s'en distinguer par la com'...filtrage des médias comme le montre l'éviction ,entre autres,de Natacha Polony,contrôle strict des chaînes de télé et des radios,"éléments de langage" repris de façon psittacique du matin au soir...le nouveau monde politique est arrivé,prière de noter à quel point le costume de M.Macron,toujours impeccable et contrôlé rompt avec la défroque de travers de son prédécesseur...

lundi 12 juin 2017

M.Juppé,M.Raffarin...laissez nous !

Le mystère de la droite commence à se dévoiler,les naufrages électoraux en cours nous disent beaucoup de la responsabilité de ceux qui nous ont conduit là...Prenez le cas de M.Juppé dont le positionnement politique et la susceptibilité nous ont valu les principaux échecs des dernières décennies.Les électeurs ont encore en mémoire la funeste dissolution de 1997 ,principalement destinée à se venger des balladuriens,le mol soutien de Sarkozy en 2012,l'application à savonner la planche de Fillon en 2017,et aujourd'hui l'encouragement à trahir dont les effets ont dépassé ses espérances à Bordeaux et en Aquitaine où la droite vient de disparaître complètement.La pseudo -droite de MM.Juppé et Raffarin,qui adoube M.Macron,c'est celle qui se présente comme une petite gauche de confort,qui piétine l'ordre ,l'autorité,la famille,la stabilité,l'héritage des valeurs religieuses,les traditions culturelles,les anciennes institutions..." il faut se rallier à Macron pour constituer une " majorité pluraliste " nous dit ce matin M.Raffarin...Voilà qui a le mérite de la clarté : votez pour nous vous serez trahis dès lundi !...Comment s'étonner dans ces conditions qu'il ne reste plus un seul député de droite dans la grande Aquitaine,qu'à Bordeaux même,la candidate du maire soit lourdement battue...Les électeurs de droite auraient boudé les urnes ? Quelle surprise !
Devant ces décombres,et pour maintenir une petite lueur d'espoir,la droite historique ne demande qu'une chose à ceux qui nous ont trahis avec tant de constance: qu'ils nous lâchent ,qu'ils nous abandonnent,qu'ils nous laissent tomber...Rejoignez s'il vous plaît vos amis Philippe,Bayrou,Le Maire venus en éclaireurs jouer les supplétifs du macronisme,laissez nous à nos valeurs "poussiéreuses" comme dit M.Raffarin...Certains divorces sont un soulagement pour ceux qui restent ...