mercredi 16 août 2017

Aux amateurs d'inutilité

Certains lecteurs s'étonnent de l'interruption de cette chronique ...c'est qu'elle est devenue doublement inutile.L'assoupissement général qui a suivi le triomphe du nouveau pouvoir ne souffre aucune voix dissonante : " assez de ce pessimisme,de cette vision négative,de cette critique systématique,voyez l'euphorie qui s'empare du monde économique,voyez les statistiques enthousiasmantes,soyez un peu positif,finissez-en avec votre déprime !"...Le " Figaro" lui-même est converti de sorte qu'aucun organe de presse n'échappe à l'aspersion d'eau de rose...Serions nous si peu nombreux à apercevoir les prémices de ce qui nous attend cet automne:le retour triomphant de M.Hollande ? Un Hollande dont la cravate serait bien ajustée ,le costume impeccablement repassé pour nous rejouer le rigodon des années passées : un pas en avant ,deux pas en arrière...tout semble en place pour ce quadrille que toutes les " décisions " de ces dernières semaines ont mis en musique...Après toutes ces alternances,ces dégagismes, ,ces ruptures qui changent tout alors que rien ne change,on ne peut que se poser la question : à quoi sert le faux semblant de l'élection présidentielle ? La réponse a été donnée il y a bien longtemps par Paul Claudel:"...Chaque élection ouvre une vue d'ensemble sur la bêtise et la méchanceté des français ....nous nous enlisons au milieu de cette masse de stupidité et d'inertie .Peut-on imaginer un système de gouvernement plus idiot que celui qui consiste à remettre tous les (cinq) ans le sort du pays et la solution des questions les plus graves et délicates ,non pas au peuple mais à la foule ,à une cohue de réunion publique !C'est une véritable gageure ,tous les 5 ans la France désigne ses représentants dans un accès de catalepsie alcoolique ..." En marche pour le quadrille et rendez vous à la rentrée pour de nouvelles inutilités ...

vendredi 21 juillet 2017

Musique militaire...

Les choregies d'Orange et le festival d'Aix en Provence ont invité cette année,comme la politique française ,à une réflexion sur le vrai rôle du chef...À Orange,Mikko Franck qui devait diriger "Rigoletto" est victime d'un malaise à 20h30,à une heure de la représentation...on lui trouve un remplaçant qu'on fait venir en urgence d'Avignon où il séjournait par hasard .Installé au pupitre sans aucun contact ni répétition avec l'´orchestre ,le chef tire son épingle du jeu et recueille un beau succès!... À Aix,pour le " Rake's progress"de Stravinski,œuvre difficile à diriger,deux désistements successifs obligent l'organisation à faire appel à un troisième directeur musical qui ,lui aussi,s'adapte aux circonstances et sauve la production ! L'orchestre de Paris dans un cas ,le philharmonique de Radio-France dans l'autre se sont d'autant plus investis que les deux chefs ont fait preuve de modestie évitant tout autoritarisme ...M.Macron,qui tient tant,lui,à son titre de chef,croit sans doute que l'armée française n'apprécie que la musique militaire ...

vendredi 7 juillet 2017

Panem et naturalitas au Cap Ferret ...

Une nouvelle boulangerie vient de s'installer sur la presqu'île du Cap Ferret...elle est résolument bio comme la plupart des commerces récemment ouverts en ces lieux.L'activité commerciale ne peut réussir qu'en se conformant aux goûts de la clientèle ,et ici c'est une philosophie : " nous ne faisons pas de compromis "annonce le boulanger sur la fiche remise en entrant à chaque client en vue de son édification...Un deuxième document d'information est d'ailleurs fourni pour d'autres explications marquées par une bienveillance toute macronesque..." relations humaines,engagements forts,authenticité ,proximité ": le vocabulaire de l'époque ! Mais attention,le pain vendu ici doit être considéré,nous dit le texte,comme un "acte militant de résistance": à bon entendeur....Muni de ces recommandations et mises en garde,vous sollicitez le vendeur : " une baguette s'il vous plaît"...- Nous ne faisons pas de baguette monsieur!...ici ,c'est une boulangerie " différente"... Et des croissants ? -" pas davantage, nous ne faisons pas de viennoiserie...On se décide alors pour une boule bio sans additif ni pesticide et c'est au moment de payer qu'on s'aperçoit que ce monde nous a quitté bien avant qu'on ne le quitte ...Le boulanger refuse votre argent et vous montre l'appareil ou vous devez glisser pièces et billets en attendant le retour automatique de la monnaie ..." What a wonderfull world!"

mercredi 5 juillet 2017

Hypnose...

À mes lecteurs : une nouvelle fois, la chronique qui suit a été piratée et effacée,j'ai dû la rétablir tant bien que mal. Ce phénomène est nouveau ,il est sans doute révélateur du goût du débat( et de la liberté d'opinion ) qui caractérise le nouveau pouvoir...il faut sans doute ne " marcher" qu'au pas de BFM....





Quel spectacle! En 48 heures nous avons vécu ,en raccourci,ce qui nous attend dans les 5 ans qui viennent ...Voyez le congrès réuni à Versailles,ce n'était pas une réunion du Parlement,c'était une sorte d'engourdissement des consciences,une hébétude,une complicité générale et moite dans la chaleur de l'été...Macron parle et les prosternations se déclenchent...de droite comme de gauche les voilà qui se soumettent à la leçon de philantropisme,de transcendance,délivrée par l'ancien conseiller de Hollande qui surjoue " le président"... Il ne manquait que la voix chevrotante de l'abbé Pierre pour nous administer cette perfusion de bienfaisance!...Il y a chez Macron une telle insistance à nous faire comprendre que les 5 années de pédalo sont effacées qu'on finit par s'interroger : et s'il avait vraiment décidé de faire ce qu'il dit ?...Dès le lendemain ,l'affaire était entendue : M.Philippe ,le chevalier félon à la triste figure nous l'a confirmé : le nouveau monde politique va ressembler furieusement à l'ancien...à partir de dorénavant ,ce sera comme d'habitude...on tiendra les promesses,mais plutôt vers la fin du quinquennat!...comprenez que la situation est telle qu'il nous faut commencer par augmenter les impôts...Et la majorité d'applaudir au signal,comme sur les plateaux de télévision ! On se dit que l'opposition va réagir face à cette mystification...n'en croyez rien seuls 23 députés de droite refusent de voter la confiance à celui qui a saboté leurs campagnes du printemps dernier...nous voilà donc en marche avec le troupeau des moutons ...oubliées les alertes face à une immigration de plus en plus envahissante,oubliés les appels aux réductions d'effectifs de fonctionnaires,les profondes réformes du système social,du code du travail ...le silence de M.Philippe sur tous ces sujets qui permirent aux rescapés des républicains d'échapper à la défaite justifie la lâche abstention...Il ne reste donc à la droite qu'à raser les murs en espérant en secret que le talent d'un Mélenchon se révèle dans ses rangs clairsemés...

samedi 1 juillet 2017

Roulés par la jeunesse ..,

M.Edouard Philippe vient de découvrir le fâcheux bilan du précédent quinquennat...Sa colère devant le désastre et les "chèques en bois "est compréhensible...elle se double sans doute d'une certaine déception puisque le président Macron qui inspira la politique économique de M.Hollande pendant plusieurs années avant de la mettre en œuvre lui même n'a,apparemment,rien confié à son premier ministre de cette dérive inadmissible amorcée bien avant sa démission en Août 2016,soit il y a moins d'un an...MM.Macron et Philippe sont sans doute trop jeunes pour avoir connu "le coup du bilan" de Mitterrand en 1981... mais celui de Chirac en 1995,celui de Jospin en 1997,celui de Hollande en 2012 n'ont pu leur échapper...c'est donc en toute connaissance de cause que la jeunesse au pouvoir adopte les méthodes de la " vieille politique".Les plus anciens d'entre nous ,ou les plus lucides,ont déjà compris : la verroterie macronesque qui brillait si bien pendant la campagne vient de se ternir: adieu les baisses d'impôts,la transformation du CICE,la suppression de la taxe d'habitation pour "les plus modestes",le service militaire d'un mois,les promesses de stabilité fiscale pour la durée du quinquennat ....S'il fallait des preuves du retour des vieilles méthodes ,on les trouverait dans le pitoyable spectacle fourni par la jeune Assemblée nationale où la "société civile" a montré qu'elle apprenait vite les leçons des chevaux de retour qu'elle fustigeait la semaine dernière...On les trouverait aussi dans l'étonnante bienveillance des syndicats à l'endroit du nouveau pouvoir : reçus par Macron il y a quelques jours ,Mailly,Martinez,Bergé,qui criaient "au secours "au moment de la présidentielle sont devenus les chantres de la modération...Les chefs d'entreprise vont sans doute devoir attendre les baisses d'impôts et la réforme du droit du travail... La jeunesse est un état très provisoire ...

jeudi 22 juin 2017

Et Bayrou pleure !!!!...

Il paraît que M.Bayrou a pleuré à l'occasion de la passation de pouvoir au ministère de la justice ...Nous en sommes terriblement affectés tant cet homme exemplaire ,rigoureux,fidèle ne méritait en rien le sort qui lui est fait ! Le nouveau monde macroniste ne se caractérise décidément pas par la dignité ...a-t-on vu Fillon fondre en larmes ? Bayrou ,c'est l'homme qui affiche la compassion ,la sollicitude mais sans jamais s'oublier lui -même ,c'est la générosité du moi d'abord ...L'individualisme maladif de cet homme devient -il présentable quand il dégouline d'émotion feinte ?...M.Bayrou ne pleure pas,il pleurniche sur sa carrière interrompue,sur le moindre écho que recevront désormais ses leçons de morale insupportables....Ceux que Bayrou a trahis en 2012 sont restés plus dignes que lui : ils n'ont pas pleurniché,ceux qui ont subi ses philippiques implacables en 2017 n'ont pas pleurniché non plus .La culture latine de M.Bayrou aurait dû lui enseigner que "la roche tarpeienne est proche du capitole"...Au lendemain du triomphe de Bayrou ,il y a 5 semaines ,ceux qu'il fustigeait se sont assis au bord du fleuve ...ils ont été surpris de voir passer les cadavres aussi tôt ...

À mes lecteurs

La chronique relative à M.Bayrou vient d'être piratée ,elle n'était sans doute pas assez louangeuse ...ne connaissant pas la technique pour rétablir le texte ,je livrerai des que possible une chronique moins nuancée .